Documents pour «Portrait»

Woody Allen : a documentary

De Robert B. Weide

1h53min06

Un regard intime sur la vie, la carrière et le processus créatif de l’auteur-réalisateur le plus prolifique des États-Unis, de sa plus tendre enfance à Brooklyn jusqu’à la sortie de son dernier film à succès "Minuit à Paris".

Enzo

Serena Porcher-Carli

07min23

Serena vous emmène en visite chez Enzo. Dans une ambiance intimiste , ce personnage vous livre son histoire, son quotidien et les déboires de sa vie. Une vie extra-ordinaire, car il s'agit de celle d'un transgenre. La trans-identité n'est abordée que par le son. Le son nous informe, par étapes, des galères quotidiennes d'Enzo. Il nous parle d'abord du quotidien : celui d'aller chercher un colis à la poste, au téléphone lorsque la voix n'est plus féminine, chez le médecin. Il nous parle ensuite du lourd processus de prise de conscience, de l'adolescence, de la dépression. Mais aussi des moments de joie. Jamais dans le pathos, toujours avec humilité et humour, Enzo nous parle de son parcours avec une grande sincérité.  

Mon beau village - Au Sénégal Découverte de scènes de vie quotidienne au Sénégal à travers les yeux d'Anna, 12 ans.

De Robin Chiuzzi

25min24

En Afrique de l’ouest, au Sénégal, Anna, une petite de fille de 12 ans, nous raconte son village, ses habitants et ses coutumes. Tout au long du film, Anna rencontre les personnages les plus charismatiques de Popenguine : le maître d’école, la coiffeuse, la vendeuse, le couturier… A travers son regard et avec ses mots d'enfants, Anna dresse le portrait de ceux qui représentent sa culture et son pays.

Mon beau village - Au Ladakh, Inde

Christiane Mordelet

26min23

Padma, 12 ans, partage sa vie entre l’école, où elle reste à l’internat jusqu’à 3 mois sans retourner dans sa famille, et son village du haut Ladakh, GYA, balayé par les vents à 4300 m d’altitude. Dans toutes les écoles du monde on apprend un peu les mêmes choses, mais ce que l’on apprend des grands-parents, des parents, de la vie quotidienne du village, est unique à chaque culture. « Quand je travaille dans les champs, dans mon village, je ne m’ennuie jamais. » Accompagnée de sa sœur Kaskeet, elle est toujours prête à aider : sa grand mère pour lui laver les cheveux, sa mère pour nourrir les chevaux, son père pour installer les « drapeaux de prière » sur le toit, les villageois quand, au printemps, les travaux difficiles commencent. Cette année,  Padma et sa soeur décident de faire la grande procession de GOTCHAC pour la première fois. Durant  trois jours et deux nuits, la procession avance en se prosternant, pour apporter la paix à tous les êtres sensibles.  Elles sont les 2 plus jeunes, et forcent l’admiration de tous : à la limite de l’épuisement, jamais elles n abandonnent. « Quand on réussit quelque chose de difficile, on devient fort de l’intérieur »

Mon beau village en tribu Kanak Découverte de la vie quotidienne en Nouvelle Calédonie à travers les yeux de Joseph

De Robin Chiuzzi

26min00

Au milieu de l’océan Pacifique, sur l’île de la Nouvelle-Calédonie, Joseph nous fait découvrir son univers. Ce jeune garçon habite dans la tribu de Touaourou, vers la côte oubliée, là où la terre devient rouge. En nous faisant partager son quotidien et celui de sa tribu, il nous embarque dans son petit coin de paradis. C’est un endroit sacré et mystique, là où résonnent des mots magiques. Bienvenue en territoire Kanak !

Mon beau village - Dans le désert d'Atacama, au Chili Découverte de la vie quotidienne en Nouvelle Calédonie à travers les yeux de Joseph

De Rafael Gutierrez

26min17

Toconao est un village situé au nord du Chili, enclavé entre les volcans des hauts plateaux des Andes et le désert d'Atacama, dans une des régions les plus arides de la planète. Nous y retrouvons Sebastian, un jeune garçon de 12 ans.  Il vit son adolescence entre traditions et modernité. Il danse en l’honneur de la Vierge del Carmen,  mais il chasse aussi les Pokemon Go avec son smartphone dans les ruelles du village. Au collège, il apprend les origines de son peuple, héritier de la culture Likan Antay ou Atacameña, porteur d’une histoire millénaire riche en traditions, puis converti à la foi chrétienne par les conquistadors espagnols. Sebastian vit avec son père Daniel, sa mère, Claudia et son petit frère Danielito. Il apprend de son grand-père Miguel à sculpter la pierre et à tailler des arbres fruitiers. Il aide sa grand mère Tita à fabriquer du pain pour le vendre au marché. Comme de nombreux jeunes chiliens, il rêve de devenir footballeur professionnel et travaille dur sous le regard bienveillant de son entraîneur Jesus.  Sebastian sera bientôt contraint de quitter le village pour terminer ses études secondaires puis intégrer une Université, mais il sait déjà qu’il reviendra toujours à Toconao.

Et toujours nous marcherons

De Jonathan Millet

24min39

Ils sont ceux dont la marge est le territoire, ceux qui passent sans qu'on ne les voit. Ils n'ont pas de papiers et parlent mille dialectes. Simon débarque à Paris et suit leurs traces. Il plonge dans les tréfonds de la ville pour retrouver celui qu'il cherche.

Le K Benzema

De Damien Piscarel

2h00min49

Meilleur buteur français de la Ligue des champions, Karim Benzema compte 81 sélections en équipe de France, mais n'a plus été appelé chez les Bleus depuis le 8 octobre 2015. Le 13 avril 2016, l'attaquant du Real Madrid a en effet été mis à l'écart de la sélection nationale pour une durée indéterminée suite à l'affaire de la «sextape». En donnant la parole au footballeur, Damien Piscarel lui permet de revenir sur cette situation, mais aussi d'évoquer ses débuts à Bron, son aventure lyonnaise et son transfert au Real Madrid. D'autres figures du football prennent la parole, notamment Zinedine Zidane, Thierry Henry, Cristiano Ronaldo et Franck Ribéry, pour évoquer le «cas» Benzema

Duane Michals, the man who invented himself

De Camille Guichard

1h25min45

Duane Michals est un jeune homme de 80 ans.
Grand photographe américain, internationalement reconnu, il a marqué la photographie contemporaine par ses séquences photographiques où il écrit directement sur les tirages et nous raconte une histoire. Dans ce film, Duane Michals revient sur 3 lieux qui l’ont marqué : Pittsburgh, ville phare de l’aciérie, ville de son enfance et de ses premières découvertes et blessures, New York,  ville essentielle, au cœur de sa création et enfin la campagne de Cambridge au nord de l’état de New York. Au cours de ses pérégrinations, Duane nous parle de l’amour, du désir et de la sexualité,  de la mort et de l’au-delà… Tout cela avec beaucoup d’humour et de légèreté, même si la gravité n’est jamais très loin.

La vie adulte

De Jean-Baptiste Mees

56min11

Anthony habite une petite ville portuaire au bord de la méditerranée. À l’école, il apprend à réparer des bateaux, et, avec ses copains, il vit mille aventures et petites histoires. Le problème d’Anthony, c’est qu’il parle trop, qu’il bouge trop, qu’il se bat trop aussi. À l’approche de ses 18 ans et de l’examen du CAP, ses professeurs lui demandent de grandir, de devenir adulte. "Changer, c’est difficile" leur rétorque‐il. Pourtant, cet été, le jeune homme a découvert quelque chose à propos de lui‐même : sous l’eau, il est différent.

Tant que nous sommes à bord

Agnès Perrais

1h20min04

Saint-Nazaire, ville-port. Aux deux extrémités du bassin, le quartier ouvrier de Penhoët et celui du Petit Maroc qui se tourne vers la mer, sont chacun intimement liés à l’activité des chantiers de construction navale, centre économique et affectif de la ville. La vie des habitants tourne autour du port, qu’ils soient patrons de bar, marins, ouvriers, ou aussi et de plus en plus souvent, à la chôme. À Saint-Nazaire, le port est riche de tout un imaginaire de luttes sociales, celles de la gloire passée de la «  ville rouge  » et celles, plus complexes et fragiles, du présent. Mais on y trouve aussi la fierté d’un travail spécifique au lieu, le travail sur les bateaux, qui appelle un des plus beaux imaginaires qui soient : la mer, le départ. Dans les chantiers et sur le port, la disproportion entre les machines, grues, silos, paquebots, et les hommes qui y travaillent, entérine dans les faits l’industrialisation de ce qui jadis pouvait encore tirer vers l’artisanat. Mais cette évolution trouve en même temps une résistance dans le sens du collectif, et l’amour de l’objet du travail, le bateau, à rebours des conditions de son exercice. De tout petits hommes sur des engins gigantesques, des bateaux qui partiront naviguer sur l’océan : entre le quotidien de la vie ouvrière, l’expérience des marins, et le rêve d’un ailleurs, quelle place peut garder un imaginaire au cœur de l’industrie et comment peut-on encore être à bord, de sa vie, de ses espoirs, même si la vie matérielle n’est pas exactement l’aventure fabuleuse des rêves faits un jour  ?

La Ribot Distinguida

De Luc Peter

1h03min10

Au cours des 10 dernières années, l'artiste et chorégraphe La Ribot a créé 34 pièces regroupées en 3 séries : 13 Piezas Distinguidas puis Mas Distinguidas et enfin Still Distinguished. Panoramix qui recycle et réorganise ces 34 pièces distinguées en une meta-perfomance de 3 heures, est l'aboutissement de ce projet. En 2003, La Ribot a présenté Panoramix dans le cadre du Live Culture à la Tate Modern de Londres ; au Palacio de Velazquez- Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofia- de Madrid ; au centre d'Art Contemporain de Genève dans le cadre du festival de la Bâtie, à la Quartz de Brest, au centre Pompidou de Paris. Luc Peter dresse ici un portrait intimiste de cette artiste contemporaine.